Information de la Prefecture du 11/06/2024 : pour le scrutin des 30 juin et 7 juillet 2024, les électeurs s'étant inscrits au delà du 9 juin 2024 ne seront pas admis à voter.
Demande de chambre meublée ou petit studio pour saisonnier du NMT. Dès aujourd'hui à fin octobre 2024. Contactez la mairie ou le NMT.

Stanley Hollis VC

English version

Accueil Le Chemin de Mémoire

Le sergent-major de compagnie Stanley Hollis VC du 6e Bataillon des Green Howards faisait partie de la première vague à débarquer dans le secteur King de Gold Beach et a reçu la Victoria Cross, la plus haute distinction britannique pour bravoure, pour ses actions le 6 juin.

Hollis est né en septembre 1912 dans le Yorkshire. Il a commencé sa carrière dans la marine marchande avant de rejoindre l'armée territoriale en 1939. Il a été évacué de Dunkerque en 1940 et a vu des combats en Afrique du Nord et en Sicile. Le jour J, cela faisait de lui un vétéran expérimenté aux yeux des nombreux jeunes soldats inexpérimentés qui l'entouraient.

Il a fait son premier mouvement depuis la péniche de débarquement avant d'atteindre la plage, lorsqu'il a repéré ce qui ressemblait à un bunker ennemi et a vidé un chargeur de mitrailleuse dans ce qui s'est avéré être un abri pour passagers de la ligne de chemin de fer longeant la côte à Ver-sur-Mer. La ligne n'existe plus, mais le poste et une plaque dédiée à Stanley Hollis peuvent être vus à côté de la plage du Paisty Ver.

La première cible du bataillon était la batterie de canons du Mont Fleury. On peut encore la voir au nord du Mémorial britannique de Ver-sur-Mer. Hollis attaque ce point fort, protégé par des mitrailleuses, traversant un champ ouvert pour atteindre la première des deux casemates. À l'aide de sa sous-mitrailleuse et de grenades, il a réduit au silence la première casemate, et les troupes de la deuxième casemate se sont rendues lorsqu'il a tourné son attention vers elles.

La compagnie s'est déplacée vers Crépon où Hollis a pris le commandement de son peloton après que l'officier ait été tué. Cette fois-ci, Hollis et deux camarades ont attaqué une position d'artillerie ennemie, mais les choses ont mal tourné lorsqu'après avoir tiré une roquette antichar à main sur la position, celle-ci a raté sa cible et le groupe s'est retrouvé sous un feu ennemi nourri, empêchant les deux autres hommes de s'échapper. Hollis a réussi à éloigner le feu de ses camarades pour qu'ils puissent se replier. Ensuite, avec le soutien d'un char britannique, Hollis a pris part à une attaque frontale pour capturer la position et permettre ainsi la prise de Crépon.

Plus tard, en septembre 1944, Hollis est blessé à la jambe et retourne en Angleterre. Il survit à la guerre et dirige un pub dans le Yorkshire, dans le nord de l'Angleterre, qu'il nomme The Green Howards.