Attention: démarchage de salubrité domestique non habilité par la mairie

Les pierres

Ver sur Mer
Ver sur Mer - © Mairie

Patrimoine à voir et à découvrir


Le Manoir des Mésanges

Le manoir des Mésanges est plus connu comme ayant été la propriété de la famille de Vendes après la Révolution

Ce grand manoir du XVIle siècle fut ensuite utilisé comme pension de famille. Il fut racheté en 1947 par une famille de la région, qui en est toujours propriétaire. Un grand parc et le passage de la Provence rehaussent son attrait. La construction est à deux niveaux comprenant chacun sept grandes ouvertures. L’étage noble est le rez-de-chaussée. On peut remarquer dans la même rue, et à la suite, une maison du XVIIIe siècle qui représente l’habitat type des ouvriers agricoles.



Le Vieux Manoir 

L’immeuble ancien est formé de deux bâtiments qui ont été reliés pour faire un ensemble qui servait de Mairie et de classe enfantine. La partie Sud date du début du XVIe siècle, l’autre partie est de la seconde moitié du XVIe siècle. Désormais transformé en logement et en salle d'accueil pour le relais d'assistante Maternelle.




La Ferme du Château 

Cette ferme était nommée “les jardins du Bessin”. Un des bâtiments porte sur une des lucarnes la date de 1675. La propriété, marquée au sud par le colombier, est bordée par la Provence qui coule dans un lavoir avant de franchir la route par voie souterraine. De l’autre côté des demeures, un jardin carré maintenu en forte surélévation par des contours empierrés verticaux pourrait avoir été ce jardin aux plantes rares qui avait valu son nom à cette ferme.



Le Phare de Ver-sur-Mer

Pour prévenir les navires du parage dangereux des rochers du Calvados on a élevé à VER SUR MER sur le mont Fleury un phare qui a 13 mètres de haut et 42 mètres d’altitude. Il fait partie du groupe Gatteville, Ver, la Hève, aidant ainsi à la navigation. Automatisé, il ne peut se visiter. En juillet 1927, il servit de point de repère à l’équipage de l’America pour amerrir à Ver-sur-Mer. Perdus dans le brouillard, la lumière du phare les guida. L’ amiral Byrd et ses compagnons purent ainsi réaliser la première liaison aéropostale entre les Etats Unis et la France.

Retour en haut de page