UKRAINE
La commune est solidaire des Ukrainiens martyrisés

Martin Luther King Jr.

English version

Accueil Le Chemin de Mémoire

King est né en 1929, à Atlanta, en Géorgie, USA. Son milieu familial est religieux et son père lui impose une discipline sévère. King apprend très tôt la réalité de n’être pas blanc dans les États du Sud de l'Amérique lorsqu'il est séparé de son ami, un garçon blanc, par des écoles qui appliquent la ségrégation et les parents du garçon qui s'opposent à leur amitié en raison de leur différence de couleur.

Le père de King prend position contre la ségrégation et la discrimination de l'époque, notamment en organisant une marche des droits civiques contre la discrimination électorale.

King obtient une place dans le seul lycée d'Atlanta réservé aux élèves afro-américains, où il apprend à parler en public et continue à améliorer son vocabulaire. À 15 ans, pour aider à payer ses études, il trouve du travail dans une ferme de tabac qui n’est pas située dans le sud, ségrégationniste, et est stupéfait de constater qu'il n'y a pas de ségrégation.

Après avoir obtenu un diplôme en sociologie, King poursuit des études supérieures à l'université de Boston, où il obtient un doctorat en théologie en 1955. Tout au long de sa jeunesse et de son adolescence, il a été animé par un arrière-plan religieux qui l'a amené à affiner continuellement ses propres croyances.

Le premier rôle actif de King dans la lutte contre la ségrégation a lieu en 1955, lorsqu'une jeune fille non blanche, Rosa Parks, est arrêtée pour ne pas avoir cédé son siège de bus à une personne blanche. Il prend la tête du "boycott des bus de Montgomery", qui dure plus d'un an et aboutit à une décision du tribunal de district qui met fin à la ségrégation dans tous les bus publics de Montgomery. Le rôle de King dans cette action réussie a fait de lui une figure nationale des droits civiques.

En 1957, King et d'autres personnes créent la Southern Christian Leadership Conference (SCLC). Grâce à cette organisation, à l'éloquence de King, aux protestations non violentes et aux réactions violentes souvent télévisées à ces protestations pacifiques, le vent tourne en faveur des droits civils en Amérique.

King et d'autres personnes ont organisé la marche historique sur Washington le 28 août 1963, où plus de 200 000 personnes se sont rassemblées pacifiquement à l'ombre du Lincoln Memorial. C'est là que King prononce son célèbre discours "I have a dream". Ce discours, ainsi que le mouvement des droits civiques en général, ont abouti à la loi sur les droits civiques de 1964, donnant des droits de citoyens aux noirs. Plus tard dans l'année, King reçoit le prix Nobel de la paix et est, à l'époque, la plus jeune personne à recevoir cette récompense.

Le 29 mars 1968, King se rend à Memphis pour soutenir une grève des travailleurs de l'assainissement. Quelques jours plus tard, le 4 avril 1968, King se tenait sur le balcon de son hôtel lorsqu'il a été mortellement touché par une balle tirée par le sniper James Earl Ray. James Earl Ray est accusé du meurtre et est condamné à 99 ans de prison. Il meurt en 1999. Sa famille, qui le pense innocent, réclame un nouveau procès, suspectant une conspiration de la mafia et des agences fédérales, mais le procès n’aboutit pas, faute de preuves.