Permis de conduire : conduite supervisée à partir de 18 ans

Qu'est-ce que la conduite supervisée ? À qui s'adresse-t-elle ? Quelles sont les conditions pour commencer la conduite supervisée ? Qui peut être accompagnateur ? Quelles limitations de vitesse  ? Nous vous indiquons les règles à connaître sur la conduite supervisée.

La conduite supervisée est à distinguer des 2 autres formules de conduite accompagnée : l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC) et la conduite encadrée.

À qui s'adresse la conduite supervisée ?

La conduite supervisée vous concerne si vous avez 18 ans ou plus et que vous préparez l'examen du permis B.

Elle complète la formation initiale de l'auto-école par une expérience de conduite avec un proche (accompagnateur).

Vous pouvez choisir la conduite supervisée dès la signature du contrat avec l'auto école ou à tout moment de la formation.

Savoir en quoi consiste la formation initiale dispensée par l'auto-école

La formation initiale est composée d'une partie théorique et d'une partie pratique.

  • La partie théorique prépare au code (épreuve théorique générale ou ETG)

  • La partie pratique prépare à l'épreuve pratique de l'examen du permis B.

L'auto-école doit vous proposer un contrat-type de formation (programme, tarifs, obligations de chacun…).

L'auto-école vous ouvre un accès à un livret d'apprentissage numérique (objectifs de la formation et suivi de votre progression).

À la fin de la formation pratique, ou à tout moment à votre demande, un bilan de vos compétences est fait.

S'il est satisfaisant, vous recevez une attestation de fin de formation initiale.

Sinon, un autre bilan est fait par la suite.

Quelles conditions remplir pour commencer la conduite supervisée ?

Vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Avoir 18 ans ou plus

  • Avoir réussi le code (épreuve théorique générale ou ETG) ou détenir une catégorie de permis depuis 5 ans maximum

  • Avoir suivi la formation pratique en auto-école

  • Avoir obtenu l'attestation de fin de formation initiale (AFFI)

  • Avoir l'accord de votre assurance auto pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la conduite supervisée. L'AFFI doit être transmise à votre assurance. Une extension de garantie peut être nécessaire.

  • Participer à un rendez-vous de 2 heures minimum sous forme d'une séquence de conduite, avec un moniteur de l'auto-école et au moins un accompagnateur. Un guide sur la conduite accompagnée est remis à l'accompagnateur.

À noter

Vous devez aussi remplir les conditions exigées pour passer le permis B.

Savoir quelle est la durée de la formation pratique en auto-école

La durée de la partie pratique de la formation varie selon votre situation.

La durée de la formation est de 20 heures au minimum, dont 15 heures sur les voies ouvertes à la circulation, ou au moins 10 heures en cas d'utilisation d'un simulateur de conduite.

La durée de la formation est de 20 heures au minimum, dont 15 heures sur les voies ouvertes à la circulation, ou au moins 10 heures en cas d'utilisation d'un simulateur de conduite.

La durée de la formation dépend de votre progression dans l'apprentissage.

La durée de la formation est de 13 heures au minimum, dont 10 heures sur les voies ouvertes à la circulation, ou au moins 7 heures en cas d'utilisation d'un simulateur de conduite.

À savoir

si vous passez le permis boîte de vitesses automatique (code restrictif 78), vous devrez suivre une formation pour pouvoir conduire une voiture à boîte manuelle. Vous devez attendre au minimum 3 mois après l'obtention du permis. Contactez une auto-école labellisée.

Avec quel véhicule conduire en conduite supervisée ?

Vous pouvez conduire un véhicule léger (PTAC de 3,5 tonnes maximum) de catégorie B.

Le véhicule utilisé peut être à boîte de vitesses manuelle ou automatique.

Savoir si le véhicule peut être attelé d'une remorque

Le véhicule peut être attelé d'une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg.

Si le PTAC de la remorque est supérieur à 750 kg, la somme des PTAC (voiture + remorque) ne doit pas dépasser 3 500 kg.

Qui peut être votre accompagnateur pour la conduite supervisée ?

Votre accompagnateur peut être un membre de votre famille ou un ami.

Vous pouvez avoir un ou plusieurs accompagnateurs.

Chaque accompagnateur doit remplir les 3 conditions suivantes :

  • Avoir le permis B depuis 5 ans ou plus

  • Avoir l'accord de son assurance auto pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la conduite accompagnée. Une extension de garantie peut être nécessaire.

  • Ne pas avoir eu d'annulation ou d'invalidation du permis dans les 5 années précédentes

Quelles sont les règles en conduite supervisée (où conduire, vitesse…) ?

Vous devez respecter les règles suivantes :

  • Conduire en présence de votre accompagnateur. Il doit être assis à l'avant du véhicule, à côté de vous.

  • Conduire en France. La circulation à l'étranger est interdite.

  • Conduire sur le réseau routier et autoroutier à différents moments du jour et de la nuit et par diverses conditions météorologiques

  • Respecter des limitations de vitesse spécifiques

Connaître les limitations de vitesse en conduite supervisée

Vous ne devez pas dépasser les vitesses maximales suivantes :

  • 110 km/h sur les sections d'autoroutes où la vitesse est limitée à 130 km/h

  • 100 km/h sur les autres sections d'autoroutes

  • 100 km/h sur les routes à 2 chaussées séparées par un terre-plein central

  • 80 km/h sur les autres routes

  • 50 km/h en agglomération

À noter

La conduite supervisée n'impose ni durée minimale, ni distance minimale à parcourir.

Comment identifier le véhicule en conduite supervisée ?

Pour identifier le véhicule comme véhicule d'apprentissage, vous devez placer un signe distinctif autocollant ou magnétisé à l'arrière gauche (et sur la remorque si nécessaire).

En conduite supervisée, quels papiers présenter en cas de contrôle routier ?

En conduite supervisée, les documents suivants doivent être présentés lors d'un contrôle routier par les forces de l'ordre :

Quand se termine la conduite supervisée ?

La conduite supervisée se termine quand vous êtes prêt à passer (ou à repasser) l'épreuve pratique du permis B.

À noter

En cas de succès, la conduite supervisée ne réduit pas la période probatoire du permis de conduire.

service-public.fr
[partial (file:partial-pwa.handlebars) not found]